L'Auberge des Artisans

Comment déterminer la contenance d’un récupérateur d’eau de pluie ?

Comment déterminer la contenance d’un récupérateur d’eau de pluie ?
juin 01
08:43 2018

L’eau que l’on peut récupérer à l’aide d’un collecteur d’eau de pluie n’est jamais de trop et pourrait bien servir au quotidien. Mais il est bien difficile de savoir quelle quantité de cuves devra-t-on choisir. Pour répondre à cette question et disposer du récupérateur le plus adapté au besoin, voici tout ce qu’il faut savoir.

La contenance de la cuve d’un récupérateur, la règle de calcul

Dimensionner la cuve nécessaire au stockage de l’eau de pluie repose sur une règle de calcul simple. Permettant de savoir la contenance de la cuve la plus appropriée pour un logement, cette règle de calcul prend en compte l’utilisation, la pluviométrie, la surface du toit ainsi que le nombre d’utilisateurs. En multipliant la précipitation annuelle (de 600 à 2000 mm/an) à la surface de la toiture et le coefficient de perte d’eau, le volume d’eau récupérable sera déterminé.

Sur le marché, la capacité d’une cuve récupératrice d’eau de pluie varie entre 200 à 5000 litres. Ce qui permet à un logement de disposer d’une autre source d’eau qui peut être utilisée pour le jardinage et les tâches de nettoyages en externes. Mais en disposant d’un système de filtration des impuretés et d’une pompeainsi que d’une canalisation d’alimentation, la cuve à la bonne contenance peut fournir l’eau de la chasse d’eau, mais aussi du lave-main et de la vasque. Autant donc choisir correctement la contenance de la cuve d’un récupérateur de pluie pour pouvoir d’une source d’eau complémentaire.

Le récupérateur d’eau de pluie, le budget à prévoir pour avoir

À fur et à mesure que le récupérateur d’eau de pluie est important, celui-ci sera de plus en plus cher. En effet, le prix varie en fonction des éléments déterminés dans la règle de calcul de la contenance de la cuve, mais aussi du type de matériau utilisé pour sa conception. Pouvant aussi permettre de déterminer dans le cout d’un récupérateur d’eau de pluie, les éléments tels que la présence d’un système de filtration ou non, d’une canalisation d’alimentation en intérieur installé par un plombier qualifié.

Dans tous les cas, les variantes de modèle de cuve et de contenance différents permettent de répondre aux besoins de tous utilisateurs. Ainsi, le prix minimum est de 1000 euros dont le prix de la pose est à prévoir en sus. Toutefois, plusieurs aides au financement de l’achat et l’installation d’un récupérateur d’eau permettent de réduire le budget. Ainsi, un éco-prêt à taux zéro a été accordé à ceux qui décident d’installer un récupérateur. À cela s’ajoutent des crédits d’impôt de 400 à 16 000 euros.

 

 

Partager

Articles similaires

Les derniers commentaires

Bonjour, Merci pour toutes ses informations qui sont importantes dans le monde de la plomberie....